Le meeting de printemps s'annonçait prometteur sur le plan sportif et de la fréquentation avec des journées à thème pleines de surprises et de nombreux contrats en espaces de congrès et séminaires. Notre élan et notre enthousiasme furent stoppés net par la crise sanitaire du Covid-19.

 

LE FILM DE DÉCONFINEMENT

Du jour au lendemain notre meeting s'est arrêté après seulement 2 réunions, et comme beaucoup d'autres activités les courses ont cessé dans toute la France. Ainsi, du 17 mars au 11 mai, 16 réunions, dont celle du Grand National du Trot (8 avril), de Pâques et celle du Quinté+ de plat (8 mai), ont été annulées.

Dès le début du déconfinement, le 11 mai, alors que le département du Rhône était en zone verte, nous avons eu l’autorisation de recourir à huis-clos, grâce aux efforts acharnés de nos maisons-mères et de soutiens politiques significatifs. Il en allait de la survie des écuries de course qui devaient chaque jour s’occuper des chevaux, mais sans recettes.

Nous concernant, la reprise effective a eu lieu le 15 mai à Lyon-Parilly en suivant scrupuleusement les mesures sanitaires du protocole rédigé et transmis par la Fédération Nationale des Courses Hippiques : seuls les personnels absolument nécessaires à l’organisation des courses et au bon déroulement des opérations étaient admis sur l’hippodrome. Chacun devait impérativement porter un masque, même en compétition, respecter les gestes barrières, la distanciation physique, les marquages au sol et sens de circulation, la désinfection régulière des mains, se conformer à la prise de température à l’entrée du champ de course.

Face aux enjeux financiers de cette situation inédite et inquiétante, tous ont joué le jeu bien que le PMU ne bénéficiait pas de la totalité de son réseau pour relancer pleinement la machine : les bars-bistros restaient fermés. Seuls les tabacs-presse avaient été autorisés à réactiver leurs bornes de jeu. Les paris en ligne n’avaient quant à eux pas cessé de fonctionner depuis le début du confinement. Les paris sur hippodrome étaient bien entendu interdits pour cause de huis-clos.

In fine, ce printemps nous avons organisé 16 réunions de courses, dont 1 au Carré de Soie avec public le 12/03, puis 15 autres à Parilly à huis-clos. Parmi ces dernières, 4 dates correspondent à des transferts d’autres hippodromes qui ne pouvaient assurer l’organisation de leurs courses. Au total, 151 courses ont été disputées : 68 en plat, 18 en obstacle et 65 au trot. Nous avons enregistré 1776 partants dont 159 le 01/06 (trot) et 124 le 15/05 (plat) pour les réunions les plus fournies par discipline. 

Nos équipes ont été formidables pour se mobiliser (parfois tard et sous une météo difficile) et offrir des conditions optimales aux écuries venues de toute la France pour courir. 

Un sujet diffusé fin juin sur BFM Lyon relate de cette période avec le recueil d'impressions des socioprofessionnels : à voir ici.

 

LES TEMPS FORTS

Sur le plan purement hippique, alors que la ferveur du public et des propriétaires nous ont beaucoup manqué, le spectacle a clairement été au rendez-vous, avec de nombreux temps forts et quelques moments d’histoire.

En PLAT

STYLEDARGENT remporte le Grand Prix de la Ville de Lyon (L.) - 4ème étape du Défi du Galop PRINCESSE DE SABA et son entourage, 1ère des 4 victoires de Tony Piccone ce jour-ci

En OBSTACLE

    • Le Grand Steeple-Chase de Lyon et la Grande Course de Haies sont gagnées par des écuries locales
    • Le coup de 3 de Benjamin Gelhay le 21/06
    • Le doublé du jockey Mathieu Chailloleau le 14/03 et le 21/05, et de Clément Lefebvre le 06/06
    • Le doublé de l’entraîneur Emmanuel Clayeux le 21/05, de Gabriel Leenders le 06/06, de Mathieu Pitart le 21/06
    • ÉCUME ATLANTIQUE, entrainement Emmanuel Clayeux, a gagné 2 courses : le 14/03 et le 21/05

Au TROT

    • Le record du parcours des 2050m (autostart) à Lyon-la Soie dans le Prix d'Ouessant le 12/03 pour ESTOLA : 1’12’’8 !
    • Les records de la piste de Parilly sur 2850m et 2875m dans le Grand Prix de la Ville de Bron le 13/06 pour les pensionnaires de Philippe Gaillard : DIOCLÈS (vainqueur en 1’13’’9) et BAMBINO DU PRÉ (troisième en 1’13’’6)
    • Le doublé de l’entraîneur Mickaël Cormy le 18/05, de Georges Fournigault et de Yannick-Alain Briand le 01/06
    • Le doublé des drivers/jockeys Pierre-Yves Verva, Laurent Lamazière et David Bekaert le 13/06, et de Steve Stefano le 26/06
    • HEIDI LOULOU, entrainement Hervé Chauve-Laffay, a gagné 2 courses : le 18/05 et le 27/05

 

LE PALMARÈS DES PROFESSIONNELS

    • Meilleur entraîneur plat : Jean-Pierre Gauvin => 7 succès
    • Meilleur jockey plat : Franck Blondel => 6 victoires
    • Meilleur entraîneur obstacle : Emmanuel Clayeux => 4 succès
    • Meilleur jockey obstacle : Benjamin Gelhay et Matthieu Chailloleau => 4 victoires
    • Meilleur entraîneur trot : Mickael Cormy => 6 victoires
    • Meilleur driver/jockey trot : David Bekaert => 4 victoires

 

LES GRANDS VAINQUEURS (cliquer sur le lien pour revoir la course)

PLAT

OBSTACLE

TROT

 

La suite à vivre dès septembre, avec public et propriétaires, on l'espère... Très bel été !

 

Crédit Photos : Studio Henri Durand